Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Le HCR entend rapatrier près de 600 réfugiés congolais de l’Angola

Partager :

soc

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les refugies (HCR) compte procéder à partir du 19 juillet au rapatriement d’environ 600 réfugiés congolais du camp de Dundo, dans la province de Lunda Norte, en Angola. Cette décision a été prise à la suite d’un accord tripartite qui avait été signé entre le HCR et les gouvernements de la RDC et de l’Angola.

Dans un communiqué publié, mardi 12 juillet 2022 annonçant ce rapatriement, cette organisation des Nations unies souligne que les conditions de sécurité se sont améliorées après le conflit de Kamuina Nsapu qui avait contraint ces Congolais à fuir leur contrée de 2016 à 2018. En effet, ces réfugiés congolais devront regagner leur pays conformément à la mesure prise entre ces deux pays.

Les 600 ayant confirmé leur intention de retour après les enquêtes menées par HCR, rentreront dans des provinces du Kasaï Central, Kasaï, Kasaï Oriental et Kwilu.

Des infrastructures sociales comme des écoles, des hôpitaux et des points d’eau potable sont disponibles, indique l’agence onusienne.


Le HCR souligne qu’il prend également des mesures pour faciliter leur réintégration une fois qu’ils sont rentrés.
Elles consistent, notamment à faciliter l’acquisition de documents d’état civil et de certificats de fréquentation scolaire.

En dehors d’un programme de villagisation appuyé, le gouvernement congolais a déjà fourni des terres arables pour qu’ils puissent produire leur propre nourriture et subvenir aux besoins de leurs familles, afin d’encourager l’autonomie à leur retour.

Cette structure indique qu’il travaille avec les autorités judiciaires et les chefs coutumiers en RDC pour faciliter la récupération des biens laissés par les réfugiés lorsqu’ils ont fui la crise de Kamuina Nsapu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi