Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Bahati Lukwebo tranchant au Nord-Kivu : « la mission onusienne ne sert plus à rien en RDC »

Une forte mobilisation a eu lieu au chef-lieu du Nord-Kivu. Toutes les grandes artères de la ville jusqu'à l'aéroport international de Goma étaient noires de monde pour réserver un accueil triomphal au professeur Modeste Bahati Lukwebo, président du Sénat et autorité morale de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo" (AFDC).

Partager :

modeste bahati devant les gomatraciens

Arrivé le vendredi 15 juillet dans la ville touristique de Goma dans le cadre d’une tournée dans les provinces de l’Est de la République afin d’apporter son message de paix aux populations de cette partie du territoire national en proie à l’insécurité.

Devant une foule immense venue à son meeting à Goma, celui qui est considéré aujourd’hui comme le leader du Grand Kivu, a tiré à boulets rouges sur les Forces onusiennes présentes en RDC à travers la Monusco, qui de son point de vue, doivent à tout prix quitter le Congo, après avoir enregistré un bilan largement négatif.

« Plus de 20 ans déjà, avec plus de 20.000 hommes et avec un budget conséquent, la Monusco n’arrive toujours pas à sécuriser les provinces de l’Est. Cette mission onusienne ne sert plus à rien en RDC. Nous exigeons le départ de la mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) qui a enregistré un bilan très négatif. Il est temps que cette Monusco plie bagages et quitte le Congo » a-t-il tempêté devant la foule.

Intégration des jeunes au sein des FARDC

Bahati a souligné en outre que les solutions à la pacification de l’Est du pays passent par un soutien indéfectible de tous et,essentiellement, des jeunes au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

« Nous n’avons que cette armée et nous devons la soutenir. J’appelle les jeunes Congolais, de tous les coins du pays, d’intégrer l’armée loyaliste et de défendre le pays face à l’ennemi du M23 soutenu par le Rwanda et face à d’autres forces négatives. Les jeunes, vous devez vous prendre en charge et utiliser divers moyens pour défendre la patrie », a-t-il interpellé.

Message capté par les Gomatraciens

accueil de modeste bahati a goma
Accueil de Modeste Bahati à Goma

Dans les rues de Goma, le message du sénateur Bahati Lukwebo est vivement apprécié, ce qui veut dire qu’il a été capté 5 sur 5.
« Nous avons été mobilisés sous l’impulsion du président fédéral de l’AFDC au Nord-Kivu, le professeur Sylvestre Kinyata et toute son équipe, et nous sommes ravis de ce que le président Bahati Lukwebo nous a apporté comme message. C’est un message captivant et interpellateur en même temps pour nous jeunes. La Monusco doit vraiment partir et nous jeunes devrons intégrer les FARDC pour défendre le pays. Lorsqu’une autorité à la taille de Bahati Lukwebo le dit publiquement, cela nous fortifie, car c’est notre attente de toujours », a noté en substance un membre de l’AFDC Nord-Kivu.

Même son de cloche pour un membre du parti “Unana”, allié à l’AFDC. « La jeunesse de Unana au Nord-Kivu salue aussi le message direct, sans complaisance du sénateur Bahati Lukwebo, adressé à la Monusco et à toute la communauté internationale. Les problèmes des Congolais seront résolus par les Congolais. Nous nous approprions ce message », a-t-il renchéri.

Par ailleurs, les députés provinciaux du Nord-Kivu, venus accueillir également le président du Sénat à l’aéroport, voient en cette démarche de l’autorité morale de l’Afdc, un véritable retour de la confiance entre les autorités nationales et les populations locales qui se sentaient souvent délaissées et abandonnées à leur triste sort face à cette insécurité récurrente. « Son arrivée ici au Nord-Kivu, avec ce message, va apporter une lueur d’espoir aux populations locales », a conclu le député provincial Élie Nzaghani, élu du territoire de Rutshuru.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi