Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Nord-Kivu : reprise des activités d’importation et d’exportation dès ce jeudi 21 juillet à Kasindi

Partager :

whatsapp image 2022 07 20 at 17.54.14

De commun accord et de manière participative dans le cadre de la gouvernance de proximité, David Kamuha, conseiller du gouverneur militaire du Nord-Kivu en charge des Finances, a fait savoir, mercredi 20 juillet 2022 à Butembo, que les activités d’importation et d’exportation reprennent à Kasindi, dès ce jeudi 21 juillet 2022.

Et ce, après son arrêt, il y a quelques jours, par les opérateurs économiques de la Fédération des entreprises du Congo (Fec), section du Nord-Kivu et l’Association congolaise des commissionnaires agréés en douane (ACCAD), pour la province du Nord-Kivu.

À en croire David Kamuha, toutes les mesures sont prises pour convoyer, comme il se doit, les véhicules de commerçants sur le trajet Beni- Kasindi et Kasindi – Beni et sur d’autres axes concernés que ça soit pour l’exportation ou pour l’importation.

« C’est la grande mesure prise par le gouvernement congolais qui va organiser des patrouilles mixtes Police, FARDC et UPDF sur ce tronçon pour sécuriser les véhicules des commerçants », a-t-il indiqué.

Une information confirmée par Guillaume Mukyambuli, vice-président de la Fec Butembo. Il convient de noter que cette décision fait suite à la position prise récemment par Delliance Tsongo, président provincial pour le Nord-Kivu de l’Association congolaise des commissionnaires agréés en douane qui avait saisi les autorités tant nationales que provinciales sur le recul du tissu économique du Nord-Kivu. Ceci, à la suite de la suspension des trafics commerciaux d’importation comme d’exportation entre le Nord-Kivu et l’Ouganda, via le poste frontalier de Kasindi, par la Fédération des entreprises du Congo, section du Nord-Kivu.

Cette décision de la Fec/Nord-Kivu a été accompagnée par l’Accad/Nord-Kivu suite aux cas récurrents des véhicules qui sont brûlés avec leurs marchandises dans les cités proches de Kasindi, comme à Bulongo où il y a une administration bien assise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi