Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Justice : Kabund attendu le 28 juillet à la Cour de cassation

Les choses sont allées très vite dans ce qu’il convient d’appeler désormais « affaire Kabund ». A peine le bureau de l’Assemblée nationale a-t-il autorisé l’instruction que le député national Jean-Marc Kabund est déjà convoqué à l’officier du procureur général près la Cour de cassation. Il y est attendu ce jeudi 28 juillet.

Partager :

kabund

Le procureur général près la Cour de la cassation vient d’émettre un mandat de comparution à l’encontre de Jean-Marc Kabund a Kabund, ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale et ex-président ad intérim de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS- parti présidentiel duquel il a été exclu il y a quelque temps).

Dans ce document dont une copie est parvenue à notre Rédaction, l’avocat général Useni Sefu Caïphe porte à la connaissance du désormais président national de l’Alliance pour le changement (Ach) de se présenter, ce jeudi 28 juillet à 10 heures, au Parquet général près la Cour de cassation.

Le député national Kabund est convoqué au 2ème niveau de l’immeuble CNSS (ex-INSS), sur le boulevard du 30 Juin, pour y être entendu sur des faits à lui imputés. En cas de refus, relève le document, Kabund y sera contraint par la force de loi.

« … lui faisons savoir que faute de ce faire, il y sera contraint conformément à la loi », mentionne par ailleurs le mandat.

Entretemps, son parti a lancé un appel à la mobilisation pour accompagner son leader devant la justice.

Rappelons que Jean-Marc Kabund est invité par la justice pour s’expliquer sur des propos injurieux, diffamatoires et outrageants tenus à l’endroit du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, lors sa sortie médiatique du 18 juillet 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi