Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Le chef de l’Etat en visite d’inspection des travaux de construction à Kinshasa

Partager :

img 20220730 wa0074

Le président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a inspecté ce samedi 30 juillet 2022, les différents travaux de construction dans la ville de Kinshasa. Il s’agit précisément des sites du pont Lubudi au quartier Camp-Luka dans la commune de Ngaliema, de Zamba Telecom, dans la commune de Mont Ngafula et de la route Cecomaf ainsi que de la “Terre Jaune” dans la commune rurale de la N’Sele.

img 20220730 wa0080

Étape camp Luka

Lors de l’inspection des travaux de construction du pont Lubudi, au quartier camp Luka, dans la commune de Ngaliema, le chef de l’Etat était accompagné du Premier ministre , des ministres du Budget et ITPR. A son arrivée, il a été accueilli par un comité restreint des officiels et notables du coin.

Ces travaux devraient réduire sensiblement les bouchons sur les avenues Kasa-vubu et ex 24 Novembre et ainsi éviter aux conducteurs des longs détours.

img 20220730 wa0082

Les travaux de construction de ce pont, confiés à l’Entreprise Aaron Sefu Sarl devraient durer près de six mois. Cependant le directeur technique promet d’ouvrir l’ouvrage à la population avant le délai prévu.

Selon l’ingénieur Mbayo, directeur technique de l’entreprise Aoron Sefu Sarl,
l’ouvrage est une méga infrastructure d’une longueur de 100 mètres, il est conçu pour supporter une charge évaluée à près de 60 tonnes.Il sera la voie d’entrée principale du Camp Luka dans l’Est et va relier la commune de Ngaliema à celles de Selembao, Bandalungwa et Bumbu.

img 20220730 wa0073

Interrogés par la presse, les habitants de ce coin disent être très satisfaits des actions du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo depuis son avènement à la magistrature suprême. Ils n’ont pas caché d’exprimer leur attachement au président de la République qui, par ces travaux, va ouvrir ce quartier perdu de Kinshasa au monde.

En rapport avec la durée des travaux, le directeur technique de l’Entreprise Aaron Sefu, l’ingénieur Mbayo, a indiqué que les travaux sont réalisés à hauteur de 100 %, du moins pour la partie socle, également 100 % côté infrastructure. IL reste maintenant l’étape de la super structure qui devra être entamée avant la tombée des prochaines pluies.

Il sied de rappeler que le projet de construction du pont Lubudi vise à désenclaver ce quartier. La cité du Camp-Luka n’a qu’une seule voie de sortie et une seule voie d’entrée.

Le chef de l’Etat, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est le premier président congolais à se rendre physiquement dans ce quartier pour la deuxième fois en l’espace de quelques mois.

Étape Zamba Telecom


Après camp Luka, le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo,, a inspecté le site Zamba Telecom où se font, sans répit, les travaux de lutte anti- érosive dans la commune de Mont Ngafula .

img 20220730 wa0078

Aussitôt arrivé sur les lieux , le chef de l ‘ État a suivi les détails techniques que le DG de l’OVD, Ntumba Tshikala lui a fournis sur l ‘ évolution de ces travaux menés à cet endroit.

D’après la fiche technique élaborée par l ‘ OVD, ces travaux sont répartis en trois phases, à savoir la construction d ‘ un caniveau le long de l ‘ avenue Telecom sur 1322 m, la construction du collecteur principal de 1100 m et du collecteur secondaire.

Après avoir suivi, avec une attention soutenue, ces explications, le président de la République est descendu jusquau fond de la crevasse pour d ‘autres détails techniques et surtout pour voir de ses propres yeux la manière dont le collecteur principal est construit à partir de la rivière .

Débutés le 17 mars 2022 , les travaux anti érosifs sur le site de Zamba Telecom sont déjà exécutés à 80. La durée du contrat est de 8 mois, le financement est évalué à près de 8 millions de dollars américains déboursés uniquement.par le Trésor public congolais.

Parmi les intervenants citons, le ministère des ITPR, l’OVD qui est le maître d’ouvrage, la société attributaire qui est une société chinoise du nom de China Guangfong Provincial Changda Higway Engineering co, Ltd, CGCD en sigle, et enfin le Bureau Technique de Contrôle, BTC.

Le ministre des ITPR, Alexis Gisaro Mununyi, et le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka ont accompagné le chef de l ‘ État au cours de cette visite.

Étape route Cecomaf

Après l’étape de Zamba Telecom, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a effectué une autre visite d’inspection des travaux en cours d’exécution sur la route Cecomaf, reliant la ville province de Kinshasa à celle du Kongo Central par la cité de Kasangulu.

Le premier des citoyens congolais est allé s’enquérir de l’évolution des travaux lancés depuis le mois de janvier de l’année en cours sur cette route de desserte agricole.

Aussitôt arrivé sur le chantier, une foule en liesse des riverains et des maraîchers amassés tout le long des artères, scandaient des cris de joie pour saluer les efforts consentis dans le sens d’améliorer les conditions sociales de la population.

Longue de 15 km, dans son tronçon compris entre la première entrée du quartier 1/N’djili jusqu’au village vululu, cette voie autrefois en état de délabrement très avancé, devra être réhabilitée et modernisée dans le cadre du projet Tshilejelu, initié par le Président de République.

Selon un ingénieur trouvé sur place, ces travaux sont exécutés par deux sociétés de construction à savoir: l’Office des voiries et drainage (OVD) du tronçon long de 5 km allant de quartier 1 jusqu’au bureau du quartier 13, et la société indienne Moderne Construction sur le tronçon long de 10 km qui partent du bureau de quartier 13 jusqu’au village Vululu.

Le bourgmestre de la commune de N’djili, Moussa Abdoul Razac, ainsi que les riverains trouvés sur la route ont exprimé leur grande satisfaction de voir cette voirie revêtir sa nouvelle robe.

Selon l’autorité municipale, cette route détruite il y a plusieurs années a subit de transformation aujourd’hui grâce à l’impulsion et la vision du chef de l’État qui ne jure que sur le bien-être social de ses populations.

Après réhabilitation de cette voirie, les maraîchères pourront facilement évacuer leurs produits champêtres et manufacturés vers le centre-ville de Kinshasa.

Démarrés le 29 janvier de l’année en cours par le gouverneur de ville, Gentiny Ngobila, ces travaux se poursuivent normalement avec la construction des ouvrages d’assainissement, notamment des caniveaux.

Étape de Terre Jaune

L’étape de “Terre jaune”, dans la commune rurale de la N’sele, district de la Tshangu à Kinshasa, a retenu toute l’attention du président de la République lors de la dernière phase de cette d’inspection des travaux de construction dans la capitale congolaise.

En effet, après l’asphaltage partiel de la route destinée à désenclaver ce quartier à partir du boulevard Lumumba, les populations riveraines étaient impatientes de l’achèvement de celle-ci pour leur permettre de s’émanciper des contraintes que leur posent les érosions, les intempéries, le phénomène “kuluna”, le manque d’électricité, etc.

Voilà pourquoi, soucieux de l’amélioration des conditions de vie de la population kinoise en particulier et congolaise en général, le président de la République a effectué une visite d’itinérance à “Terre jaune”, au quartier Mpasa 1, jusqu’à la rivière qui sépare ce quartier de celui de Mangengenge.

Une tête d’érosion ayant déjà englouti plusieurs parcelles et commerces devrait être jiugulée pour permettre la construction de la suite de cette chaussée et d’un pont afin que les populations riveraines puissent vaquer à leurs occupations en toute sécurité.

Cette descente sur le terrain prouve à qui voudrait encore en douter la volonté ferme du chef de l’État d’améliorer les conditions de vie de la population et sa détermination à ne lésiner sur aucun moyen pour y parvenir.

C’est la raison pour laquelle, bravant vents et marées, il n’a reculé devant aucun obstacle pour toucher du doigt la réalité et, de ce fait, apporter des réponses idoines à chaque problème.

Les concitoyens habitant le coin l’ont promptement et chaleureusement remercié de sa sollicitude et ont émis le vœu qu’il s’investisse pour parfaire ce qu’il a si bien commencé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi