Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Un projet d’installation d’une usine de montage des véhicules présenté à Sama Lukonde

Une délégation de la firme CIG MOTORS vient de présenter au Premier ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde un projet d'implantation d'une usine de montage des véhicules en RDC.

Partager :

sama luk

Conduite par le coordonnateur du MNS Claude Ibalanky, la firme CIG MOTORS a apporté dernièrement à la Primature un projet d’implantation d’une usine de montage des véhicules en RDC au Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

A en croire le coordonnateur du Mécanisme,  une délégation d’un partenaire en provenance du Nigeria est attendu incessamment à Kinshasa pour présenter officiellement au chef du gouvernement ce projet d’installation d’une usine de montage des véhicules.

« Il s’agit d’une occasion pour jeter les bases d’un nouveau partenariat qui permettra d’avoir des véhicules made in Congo d’ici à l’année prochaine », a souligné le coordonnateur du MNS, avant de préciser que le projet est à moyen terme, car d’ici à 18 mois, l’usine pourra être installée en RDC.

« Sama Lukonde a bien accueilli le projet qu’il a enrichi en donnant de nouvelles orientations », a fait remarquer Claude Ibalanky. 

Ce projet est la résultante d’une invitation reçue par la RDC pour aller à la rencontre de ce groupe international œuvrant au Nigeria et qui y a installé une usine de montage des véhicules.

Annoncée par le coordonnateur du Mécanisme  au sortir de l’audience leur accordée par le chef du gouvernement, le mardi 26 juillet 2022,  ce partenaire est effectivement arrivé au pays en provenance  du Nigeria pour apporter au Premier ministre le projet d’installation de cette usine de montage des véhicules.  

La patronne de CIG Motors, Chief Diana Chen, s’est exprimée en ces termes : « Je pense que cette rencontre avec Son excellence M. le Premier ministre était une grande rencontre. Nous avons pu aujourd’hui rencontrer le ministre de l’Industrie ainsi que le chef de l’État ». Et d’indiquer que « la rencontre avec le Premier ministre leur a donné confiance que ce voyage est positif et nous voudrions bien continuer cette démarche pour l’investissement au pays ».

Quant au coordonnateur du Mécanisme national de suivi, la matérialisation d’un tel projet s’inscrit dans le cadre de l’engagement souscrit par la RDC qui stipule que le pays (RDC) devra promouvoir le développement socioéconomique, car sans développement, il n’y a pas de paix et vice-versa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

onze − 6 =

Voir Aussi