Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Les hommages de Félix Tshisekedi au colonel retraité Ferdinand Mahina

Moments d’émotions et de réconfort pour la famille éplorée, le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, a rendu, mercredi 3 août, ses derniers hommages au colonel retraité, Ferdinand Mahina Bitshilo, père biologique de la ministre d’État, ministre du Portefeuille, Princesse Adèle Kayinda Mahina. C’était au cours d’un culte funèbre, organisé en sa mémoire, en la Cathédrale du Centenaire, à Lingwala.

Partager :

félix t

La présence du chef de l’Etat qui s’est recueilli devant la dépouille du défunt a été un véritable réconfort pour la famille éplorée, notamment la ministre d’Etat, ministre du Portefeuille Princesse Adèle Kayinda Mahina. C’est dire que la nation toute entière, à commencer par le premier d’entre les Congolais, honore toujours ses héros, à l’instar de Ferdinand Mahina, ce vaillant militaire qui a servi sous le drapeau avec dévouement, jusqu’à ce qu’il soit empêché par la maladie.

felix adele k
La présence du chef de l’Etat a réconforté la famille éplorée

C’est une reconnaissance qui a été attestée par la  présence des autres personnalités du pays, notamment le président du Sénat, Professeur Modeste Bahati Lukuebo, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde et le président de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), le révérend André Gédéon Bokundoa Bo-Likabe.

Un modèle pour ses contenporains

Dans la foulée, Princesse Adèle Kayinda Mahina a fait un témoignage sur son défunt père. Il était, indique-t-elle, un homme plein de qualités morales, spirituelles et professionnelles faisant de lui un modèle pour ceux qui l’ont connu.

Né le 18 juillet 1946 au Katanga, feu le colonel Ferdinand Mahina Bitshilo a exercé, en plus de sa carrière militaire, les fonctions d’assistant médical au sein de l’entreprise Kisenge Manganèse.

Le colonel Mahina était en 1968 chef de dispensaire, avant d’aller suivre une formation militaire en Angola et d’être recruté dans l’armée vers 1997, à l’entrée de l’AFDL. Il exercera, par la suite, la fonction de chef du service médical militaire au Camp Vangu, à Lubumbashi, et à travers les provinces du pays.

Décédé le 28 juillet 2022, il a été inhumé à la Nécropole Entre Terre et Ciel, dans la commune de la Nsele.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 × un =

Voir Aussi