Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Outrages au chef de l’État : le RDT tacle Jean-Marc Kabund

Le Rassemblement des démocrates tshisekedistes (RDT) qualifie des « mensongers doublés d’insultes ignominieuses » les propos de Jean-Marc Kabund contre le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi. Pour son coordonnateur Sylvain Mutombo, « la virulence des propos incendiaires » débités par l’ancien 1er vice-président de l’Assemblée nationale « n’a d’égal que la lourdeur du mensonge qui couvre sa véritable identité ».

Partager :

img 20220807 wa0042

Le coordonnateur du Rassemblement des démocrates tshisekedistes (RDT), Sylvain Mutombo, s’est insurgé contre l’ancien 1er vice-président de l’Assemblée nationale et l’ex-président intérimaire de l’Union pour le progrès social (UDPS), Jean-Marc Kabund, pour avoir « débité des propos mensongers doublés d’insultes ignominieuses contre le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi ». C’était au cours d’un point de presse qu’il a animé, samedi 6 août 2022, au Centre d’études pour l’action sociale (CEPAS).

« La critique est aisée mais l’art est difficile », a dit Sylvain Mutombo en paraphrasant Philippe Néricault. Avant de renchérir que « la virulence des propos incendiaires débités par Jean-Marc Kabund contre le chef de l’État n’a d’égal que la lourdeur du mensonge qui couvre sa véritable identité ».

Pour lui, ces propos tenus par Jean-Marc Kabund, dont il qualifie d’usurpateur du tshisekedisme, « ne sont rien d’autres que la description du reflet de son ombre tel que fourni par le miroir de la conscience devant lequel il s’est placé ».

Pour ce faire, Sylvain Mutombo a estimé que « cet usurpateur né n’a été et ne pourra jamais être l’héritier ou fils idéologique d’Etienne Tshisekedi, car le Dr. Etienne Tshisekedi a lutté toute sa vie contre les antivaleurs et donc son fils idéologique ne peut-être un fossoyeur».

Eu égard à ce qui précède, il a demandé au peuple congolais « de ne pas céder à la provocation de celui qui s’est déjà enterré lui-même ».

À l’en croire, Jean-Marc Kabund est un « aigris », « a toujours travaillé contre les intérêts du peuple congolais » et a divorcé d’avec le chef de l’Etat « non pas parce que les choses n’allaient pas mais pour sa voyoucratie ».

Par ailleurs, le coordonnateur du RDT a accusé l’ancien président intérimaire de l’UDPS « d’être un faussaire, de s’être depuis des années rendu coupable d’usurpation d’identité, de faux et d’usage de faux pour en tirer profit ».

Après avoir dénoncé, preuves à l’appui, les ruses de Jean-Marc Kabund pour infiltrer le parti au pouvoir, Sylvain Mutombo a fait savoir que cet ancien 1er vice-président de l’Assemblée nationale a été déchu de cette fonction « suite à son incompétence notoire, son arrogance et outrage à la Chambre basse du Parlement ». Il a, par la même occasion, présenté Jean-Marc Kabunda comme coupable dans les démêlés qu’il a eus, notamment avec des éléments de la Garde républicaine et de la police nationale congolaise ainsi que certains acteurs politiques qu’il avait réussi à éloigner du président de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi