Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Libéré, Ferré Gola sera soumis à une autre sanction

Au regard de la nature de faits, de leur ancienneté et de leur non réitération dont est poursuivi le chanteur congolais Ferré Gola, ses magistrats préviennent qu’il convient de mettre en place une mesure autre que l’emprisonnement. Pour l’heure, nul ne sait ce qu’il en sera au juste.

Partager :

ferre gola


L’artiste musicien congolais Hervé Gola Bataringe, mieux connu sous le nom de scène, Ferré Gola, a été remis en liberté conditionnelle, le lundi 8 août 2022, affirme son avocat, Me Hugues Matadi.

« Ferré Gola est sorti de la prison, ce lundi 8 août 2022, aux premières heures de la matinée. Il bénéficie d’une liberté conditionnelle », annonce son avocat aux médias.

La même source ajoute que l’artiste se trouve actuellement dans sa résidence toujours en France.
Dans un communiqué officiel émis le 1er août 2022 à Paris, l’avocat de Ferré Gola, Me Louis Balling, évoque que relaxé, le chanteur congolais sera soumis à une autre sanction que l’incarcération.

« Les magistrats conscients que M. Ferré Gola est un artiste reconnu ayant de nombreuses obligations, ont estimé, au regard de la nature de faits, de leur ancienneté et de leur non réitération qu’il convient de mettre en place une mesure autre que l’emprisonnement », prévient-il d’ores et déjà.

Ainsi, la relaxation de « Chair de Poule », lit-on dans le communiqué, tient au fait que le chanteur est juste bénéficiaire « d’une mesure judiciaire ».

Incarcéré en France depuis le 2 juin de l’année courante, en raison d’une très ancienne peine qui n’a pas pu être aménagée à l’époque à cause de son absence régulière du territoire français, l’artiste musicien Hervé Ferré Gola dit “Jésus des Nuances” a été arrêté à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, à Paris, alors qu’il s’apprêtait pour rallier la Guinée Conakry où il était attendu pour un concert.

D’après des sources concordantes, « le Padré » aurait agressé l’un des membres de sa famille, ce qui lui a causé des ennuis judiciaires.

Les termes de l’arrangement qui ont conduit à la décision conciliante de la justice restent inconnus et, pour plusieurs, ceci vient confirmer les allégations d’une arrestation arbitraire lors de son interpellation à l’aéroport en partance pour la Guinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi