Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Mboso, Mazenga et Elias Mpedi balisent la voie à la tenue du 42è sommet de la SADC

Partager :

whatsapp image 2022 08 08 at 18.50.05

Dans dix jours environ, s’ouvrent à Kinshasa, les travaux du 42è sommet de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC). Mais en attendant le sommet, les ministres préparent les dossiers techniques. Et en prévision des travaux du 17 et 18 août 2022,Christophe Mboso N’Kodia Pwanga, président de la Chambre basse du Parlement, entouré des membres du bureau, a reçu en audience, le lundi 8 août 2022, Didier Mazenga, ministre de l’Intégration régionale et de la Francophonie qui était accompagné d’Elias Mpedi Magosi (Botswanais), secrétaire exécutif de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).

Avec ses hôtes, le speaker de la Chambre basse du Parlement a balisé la voie à la tenue du 42è sommet de la SADC, du 17 au 18 août 2022 à Kinshasa.

whatsapp image 2022 08 08 at 18.48.35

Au sortir de cette entrevue de plus d’une heure, Didier Mazenga s’est exprimé en ces termes : « Nous étions invités par l’honorable président, Christophe Mboso, c’est-à-dire le secrétaire exécutif de la SADC, les deux adjoints et moi-même. La RDC organise, rappelons-le, le 42è sommet de la SADC. A cette occasion son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi va prendre la présidence tournante de la SADC pour une année », a circonscrit le ministre Mazenga.

 D’autre part, a-t-il renchéri, « le forum parlementaire de la SADC doit être transformé en parlement régional que le président de l’Assemblée nationale de la RDC dirige depuis un temps ».  

Insécurité en RDC s’invite au débat

Il était aussi question de remercier le président de l’Assemblée nationale qui a accepté que le 42è sommet de la SADC se tienne au Palais du peuple. A cette occasion, le speaker de la Chambre basse du Parlement a rappelé à se hôtes d’accélérer le processus de transformation du forum en parlement régional.  Au cours de ces échanges, la question sécuritaire dans l’Est de la RDC s’est vite invitée au débat. Et le président Mboso a demandé que la question de l’insécurité créée à l’Est de la RDC par un pays voisin soit inscrite au débat du 42è sommet de la SADC.

whatsapp image 2022 08 08 at 18.50.02

Il convient de retenir que la SADC est une organisation régionale qui compte seize membres dont la RDC. L’adhésion à une organisation est synonyme d’intégration régionale, laquelle implique l’intégration économique, sécuritaire et tant d’autres.

Dans le cadre de cette intégration régionale, la force de la SADC est présente à Goma depuis plusieurs années, pour un soutien à l’instauration de la paix et de la sécurité dans cette partie du territoire national.

« Pendant une année, la RDC prendra la tête de la SADC avec le président de la République, nous allons continuer à plaider au niveau de la SADC en faveur de l’accompagnement de l’organisation régionale afin que la RDC trouve la paix, la sécurité sur l’étendue du territoire national », a conclu Didier Mazenga.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi