Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

62è anniversaire d’indépendance du Tchad : Félix Tshisekedi à N’Djamena

Ce jeudi 11 août 2022, le Tchad commémore les 62 ans de son indépendance. Parmi les invités de marque à ces festivités, il y a Félix-Antoine Tshisekedi, chef de l’Etat de la République démocratique du Congo. Il y prend part à double titre en tant président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et président honoraire de l’Union africaine.

Partager :

fatshi tchad


Le président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi, séjourne à N’Djamena, capitale du Tchad, où il est arrivé depuis le mercredi 10 août pour une visite officielle. Il a pris part, le jeudi 11 août 2022, aux festivités commémoratives de l’indépendance de cet Etat d’Afrique centrale.

Invité d’honneur des célébrations marquant le 62è anniversaire de la fête nationale du Tchad, Félix-Antoine Tshisekedi est l’actuel président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et président honoraire de l’Union africaine.

A sa descente d’avion, le chef de l’Etat congolais a été accueilli par son homologue, le président Mahamat Idriss Deby, qui a effectué le déplacement de l’aéroport international Hassan Djamous.

fel

Ce voyage s’effectue « en droite ligne de l’excellence des relations historiques, et toujours au beau fixe, qui prévalent depuis des décennies entre les deux pays », a fait savoir, à cet effet, le conseiller principal du chef de l’État au collège diplomatique, Christian Bushiri Ongala.

Le conseiller principal a rappelé qu’en avril 2021, le président congolais a été, dans le cadre de bonnes relations bilatérales entre Kinshasa et N’Djamena, l’un des premiers chefs d’État à avoir soutenu l’actuel président tchadien, lors de sa prise de pouvoir, après l’assassinat de son père, Idriss Deby.

Rappel historique

Evoquant les liens historiques RDC-Tchad, Christian Bushiri a renseigné que dans les années 80, le Zaïre (actuelle RDC) avait volé au secours du Tchad, attaqué dans sa partie Nord par les rebelles de Goukouni Wedey soutenus par la Libye de Kadhafi, avant d’ajouter que la plupart des éléments de troupes de ce pays avaient suivi, à l’époque, la formation militaire au Zaïre.

Enfin, l’ancien président du Tchad, François Tombalbaye, fut tellement lié au Zaïre que voulant encourager le président Mobutu dans sa politique de recours à l’authenticité, il changea son nom, pour s’appeler Ngarta Tombalbaye. Une avenue célèbre, dans la commune de la Gombe, porte le nom de Tombalbaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi