Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Kinshasa : deux morts dans un incendie au marché Libulu

Un incendie s’est déclaré, dans la nuit du jeudi 11 août vers 2 heures du matin, dans une boucherie au marché Libulu, au quartier Badiadingi, commune de Ngaliema. Bilan : deux garçons calcinés dont un élève de 4è années des humanités en vacances dans la capitale.

Partager :

vlcsnap 2022 08 11 18h44m24s350

Calcinées dans un incendie qui s’est déclaré vers 2h du matin dans la nuit du jeudi 11 août 2022, les deux victimes sont les vendeurs dans une boucherie au marché Libulu situé au camp militaire Badiadingi, dans la commune de Ngaliema.

Les victimes sont deux jeunes gens dont un élève de classe de 4è années des humanités, en vacances dans la capitale.  En provenance de l’ex-Bandundu, le jeune homme était en séjour à Kinshasa, question de préparer l’année scolaire 2022-2023. Selon les témoignages recueillis sur place, les deux jeunes gens sont victimes des méthodes fortes de la tenancière de la boucherie qui, d’habitude, les enferme dans la pièce ; question de prévenir tout cas de vol.

« Les deux garçons dorment souvent ici, pour veiller sur la marchandise de la propriétaire. Il y a des voleurs qui viennent visiter nos maisons. La bonne dame qui les emploie, les paye régulièrement. Ces jeunes gens exercent de petites activités, sans incident jusqu’à cette nuit fatidique du jeudi 11 août », a rapporté un témoin sous couvert d’anonymat.

« Il y a quelques jours, ces jeunes gens ont dénoncé les mauvaises conditions dans lesquelles ils passent nuit dans cette échoppe. La propriétaire les a suppliés, avec promesse de revoir à la hausse leur rémunération. Aujourd’hui, ils ont perdu la vie dans un incendie. C’est triste ! », a renchéri un autre badaud.

« On ne comprend pas la réaction des autorités du camp qui ne semblent pas intéressées par le cas.  C’est depuis bien longtemps qu’on leur demande de passer faire le constat et appeler les éléments de la Croix-Rouge qui peuvent évacuer les corps inertes. Il est 11 heures et les mouches sont attirées par ces corps inanimés.  Ces autorités affichent indifférence qui étonne. Elles vont jusqu’à affirmer que le marché Libulu est du ressort de Mont Ngafula, alors que ce sont eux qui perçoivent des taxes d’étalage et ce sont encore eux qui gèrent ce marché au quotidien. Aujourd’hui, face à cet incident, elles déclinent toute responsabilité », a regretté un autre encore.

« L’électricité qui dessert ce marché provient soit du camp Badiadingi, soit de la Cité Verte, soit encore du camp Dimez. Et c’est un mauvais raccordement qui est à la base d’un cour-circuit ayant entrainé l’incendié de la boucherie », a par ailleurs supputé une vendeuse.

Notons que la propriétaire de la boucherie est entre les mains des éléments de la police.

Dossier à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi