Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Marche annoncée de Rutshuru à Goma : Constant Ndima appelle au calme

Partager :

c ndima

Les populations du Nord-Kivu, réunies au sein de la Société civile forces vives et des mouvements de pression, projettent une marche inédite, ce lundi 22 août 2022 ; laquelle partira de Rutshuru-Centre jusqu’à Goma, sur une distance estimée à 69 km.

Pour ces forces vives du Nord-Kivu, la marche est l’expression de leur ras-le-bol face à l’insécurité persistance qui sévit au Nord-Kivu.

« Nous allons marcher de Rutshuru à Goma pour dire non à l’occupation de la cité de Bunagana située en territoire de Rutshuru qui semble être finalement cédée aux rebelles du M23 appuyés par le Rwanda. La cité de Bunagana est une entité frontalière de la République démocratique du Congo avec l’Ouganda et elle doit être reprise par les FARDC et dirigée par une administration congolaise. Nous allons marcher du territoire de Rutshuru à Goma pour ladite cause », a fait savoir sous le sceau de l’anonymat un acteur de la Société civile basé à Goma.

En réaction à cette marche programmée, le lieutenant-général Constant Ndima, gouverneur militaire du Nord-Kivu, les a appelés, le jeudi 18 août, à l’apaisement et au calme.

« L’armée congolaise est à pied d’œuvre pour cette cause. Bunagana sera récupérée. Au même moment, les autorités nationales à Kinshasa intensifient l’approche diplomatique pour que ces ennemis de la paix quittent le Nord-Kivu. J’ai eu à réunir les groupes de pression de la province, la Société civile…pour leur rassurer que les choses vont aller dans le sens de mettre en déroute les forces négatives. J’en appelle à l’apaisement. Une telle marche risque de faciliter une infiltration à l’ennemi vers Goma », s’est inquiété le gouverneur militaire du Nord-Kivu.

Par ailleurs, le général Constant Ndima a indiqué qu’il revient d’une mission à Butembo où une série d’événements malheureux ont eu lieu.

« Nous nous sommes imprégnés sur place, à Butembo, de la situation d’évasion spectaculaire de plus de 800 prisonniers. Les dispositions ont été prises pour que pareil événement ne se répète plus. Les instructions fermes ont été données et un grand travail se fait sur place pour que les auteurs directs et indirects de cette évasion soient traqués », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi