Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Kinshasa : inauguration ce mardi de l’usine de traitement d’eau de Lemba-Imbu

L’usine de traitement et de pompage d’eau de Lemba-Imbu, dotée d’une capacité de 35.000 m3/jour, n’attend plus que son inauguration par le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi.

Partager :

lemba imbu

Tout est fin prêt pour que le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, procède à l’inauguration, vraisemblablement ce mardi 23 août, l’usine de captage et de pompage d’eau de Lemba-Imbu, installée dans la commune de Mont Ngafula. Dotée d’une capacité de traitement de 35.000 m3 d’eau par jour dans sa première phase, fruit de la vision du chef de l’Etat à savoir « le peuple d’abord », ce projet permettra d’améliorer à la fois le niveau de desserte en eau potable, mais aussi les conditions de vie et de santé de la population de la capitale Kinshasa.

Lors de la 59ème réunion du Conseil des ministres tenue le vendredi 24 juin 2022, le président de la République avait chargé tous les ministres concernés, sous la coordination du Premier ministre, à prendre les dispositions appropriées pour évacuer toutes les contraintes identifiées dans le cadre de ce projet de construction de l’usine de traitement d’eau de Lemba-Imbu.

« Il est impératif de parvenir à la mise en service de cette usine (Ndlr : de traitement d’eau de Lemba-Imbu) d’ici la fin du mois d’août de l’année en cours, de manière à pouvoir approvisionner les communes net quartiers concernés», recommandait le chef de l’Etat au conseil des ministres du 24 juin dernier.

L’inauguration de l’usine de Lemba Imbu avant la fin de ce mois d’août 2022 est donc un pari gagné pour le gouvernement des Warriors dirigé par le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, engagé à matérialiser la vision du président de la République, notamment dans le secteur social.

Quatre millions d’habitants en vue

Effectuant une visite d’évaluation des travaux au mois de janvier de cette année, le Premier ministre Sama Lukonde s’était engagé à suivre de près les travaux et surtout à veiller à ce que tous les moyens, y compris financiers, puissent être mis à disposition de la Regideso et de l’entreprise exécutant les travaux pour la réalisation de ce projet éminemment social.

« Ici, nous sommes dans un secteur social dans lequel pour cette année, nous avons reçu des instructions claires de son Excellence Monsieur le Président de la République….Nous allons rester derrière les équipes  en vue, bien sûr, de pousser pour que les choses se fassent le plus rapidement possible et que tous les moyens soient mis à disposition de sorte à permettre  à cette partie de la zone de Kinshasa de bénéficier de l’eau qui est  tant attendue », avait déclaré le Premier ministre lors de la visite du chantier en janvier 2022.

Avec une capacité de traitement de 200.000 m3 par jour dans sa phase finale, cette station de traitement d’eau a le potentiel de desservir plus de 4 millions d’habitants de la ville de Kinshasa en eau potable dans les zones périphériques des communes de Kimbanseke, N’sele, Matete, Kisenso, N’Djili, Mont Ngafula ainsi que la partie sud de l’Université de Kinshasa.

A coup sûr, la construction de cette usine vient concrétiser la volonté et la détermination du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, exprimée à travers son discours-programme d’investiture axé principalement sur le défi de l’amélioration du social des populations congolaises ; par la mise en chantier et le développement véritable des projets d’infrastructures socioéconomiques de base dont le secteur d’eau potable en constitue l’un des piliers.

Par ailleurs, ayant constaté les difficultés des voies d’accès sur le site de Lemba Imbu lors de sa visite en janvier 2022, le chef du gouvernement avait fait promesse aux populations du coin de la réhabilitation de la route CECOMAF. Aujourd’hui, c’est une promesse tenue étant donné que la route CECOMAH est en pleine construction. Une partie est déjà asphaltée. Les travaux de construction des caniveaux et des accotements continuent. Et dans les couloirs de la Primature on est confiant quant à une fin heureuse des travaux de réhabilitation de cette artère. Ce qui permettra d’améliorer non seulement la circulation des véhicules sur cette voie de grande importance, en même temps de faciliter l’accès au site de Lemba Imbu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi