Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Rentrée académique 2022-2023 : l’Université Simon Kimbangu Kinshasa sur la voie de l’innovation

Partager :

whatsapp image 2022 08 23 at 12.21.03

En prévision de la prochaine rentrée académique, le comité de gestion de l’Université Simon Kimbangu de Kinshasa (USK) ne ménage aucun effort pour engager cette Alma Mater sur la voie de l’innovation et de la modernité. Après avoir annoncé la mise en place d’une nouvelle faculté (Santé publique) dès la prochaine rentrée académique, le comité Muya se lance dans la normalisation de la faculté de Médecine. La plus haute autorité de l’église Kimbanguiste a procédé, le samedi 20 août 2022 depuis la ville de Brazzaville (République du Congo), à la nomination d’un vice-doyen en charge de la recherche à la faculté de Médecine, annonce le recteur Blaise Muya Mayoyi. Il s’agit du Docteur Doudou Yobi Malekita.

« Jusque-là, la faculté a fonctionné avec un seul vice-doyen qui s’occupait à la fois des affaires académiques et de la recherche. Maintenant, l’autorité a bien voulu nommer le Docteur Doudou Yobi Malekita qui a soutenu récemment sa thèse en Médecine à l’Université de Kinshasa », a annoncé le professeur Blaise Muya.

Avant de préciser : « Avec la recommandation du ministre de tutelle, l’ordre des médecins avait exigé que l’équipe décanale soit renforcée par un professeur et éventuellement dans le cadre de la facilité, renforcer l’équipe par des médecins qui ont déjà fait une spécialisation. Par ailleurs, l’hôpital de Kimbanseke va être érigé en clinique universitaire et un laboratoire conforme aux standards internationaux est en train d’être mis en place ».

Cet effort de normalisation se poursuit dans le cadre du changement imposé par l’ordre des médecins pour que la faculté de Médecine de l’USK soit hissée au même diapason que l’Unikin et autres universités du pays.

Pour ce faire, le comité de gestion a changé la structure chargée de suivre les étudiants durant la période de stage, ainsi que la nomination d’un secrétaire facultaire en charge de la recherche.

L’innovation à l’USK, c’est aussi le fait que le travail de fin de cycle (TFC) sera défendu, au même titre que le mémoire de licence à partir de l’année académique 2022-2023.

« C’est une façon de préparer les étudiants pour qu’ils n’aient pas de problèmes avec leurs mémoires, parce qu’on a constaté que nombreux de ces étudiants étaient en train de plagier des travaux antérieurs pour les déposer et obtenir des notes », a par ailleurs précisé le recteur.

Entretemps, avec la mise sur pied de la nouvelle faculté, le comité de gestion de l’USK s’emploie à construire le plus rapidement possible un nouveau bâtiment pour servir de cadre d’accueil à la nouvelle faculté.

« Avec la faculté de Santé publique, nous allons accueillir beaucoup d’étudiants, nous devons construire rapidement deux locaux. Avec la Santé publique, c’est vraiment une innovation, beaucoup d’étudiants vont découvrir la nouvelle faculté que l’Université Simon Kimbangu met à la disposition pendant 5 bonnes années pour devenir à terme gestionnaire d’hôpitaux, de centres de santé, d’institutions sanitaires et d’ONG internationales, etc. nous allons faire un focus sur la médecine, dans sa globalité, avec la médecine clinique et celle préventive, grâce à la santé publique », s’est réjoui le professeur Blaise Muya.

Comments 1

  1. Avatar Wivine Mokolo says:

    Est-ce que la faculté de médecine est disponible ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi