Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Jean-Louis Esambo : « La Faculté de droit doit refléter l’excellence, la rénovation et l’ouverture au monde »

Avant de céder le siège à son successeur, la doyenne honoraire a fait un état des lieux de sa gestion, en se félicitant, notamment, sur ses efforts dans la consolidation de la concorde et la paix au sein de la Faculté.

Partager :

Le professeur Jean-Louis Esambo Kangashe, nouveau doyen élu de la Faculté de droit de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), en République démocratique du Congo, a été officiellement investi, samedi 3 octobre 2020. Il succède, à ce poste, à la professeure Marie-Thérèse Kenge Ngomba Tshilombay qui a tenu le décanat de cette grande faculté durant deux mandats de 5 ans.

La cérémonie de remise et reprise et de passation de bâton de commandement entre la doyenne sortante, Marie-Thérèse Kenge Ngomba Tshilombay, et le doyen entrant Jean-Louis Esambo, s’est déroulée dans la salle du Conseil de la Faculté de droit de l’UNIKIN, en présence des professeurs, des représentants du personnel scientifique et des étudiants, membres du Conseil de Faculté.

Avant de céder le siège à son successeur, la doyenne honoraire a fait un état des lieux de sa gestion, en se félicitant, notamment, sur ses efforts dans la consolidation de la concorde et la paix au sein de la Faculté.

Dans son allocution, le doyen entrant a fait savoir que son mandat est placé sous le « signe de pont entre le passé glorieux et le futur radieux auquel ils aspirent tous ».

« Comme je l’ai dit dans mon discours d’investiture, mon mandat est axé sur la rénovation de la Faculté de droit, l’excellence et l’ouverture. La cérémonie que nous venons d’avoir aujourd’hui, elle est inédite parce qu’elle n’a jamais eu lieu dans notre Faculté. Elle marque une nouvelle ère pour qu’un doyen entrant fasse la remise et reprise, et que cela ne soit plus quelque chose de caché entre deux personnes », a indiqué le professeur ordinaire J-L Esambo.

Rappelant le contexte difficile dans lequel il prend les commandes de la faculté – avec un grand nombre d’étudiants – qui risque d’affecter la qualité, la crédibilité et la réalisation de la mission même de l’université, ce brillant constitutionnaliste a insisté sur le fait que l’enseignement, la formation des étudiants, la recherche et les services à la société doivent être, plus que jamais, de bonne qualité.

Par ailleurs, il a affirmé que, sous son mandat, la Faculté de droit de l’UNIKIN doit refléter notamment l’excellence. « La Faculté de droit doit refléter, sous mon mandat, l’excellence, la rénovation et l’ouverture au monde. La salle du Conseil qui nous accueille aujourd’hui doit être le lieu où la sagesse et la pondération prennent le dessus sur les émotions », a-t-il renchéri, avant d’appeler à la collaboration de tous les professeurs de cette Faculté pour la réussite de son mandat.

En rassembleur, le nouveau doyen a réitéré son programme de campagne, en signifiant être au service de tout le monde.« Je suis et demeure le doyen de tous et au service de tout le monde. Je reste ouvert aux idées innovantes pour notre Faculté », a-t-il rassuré.

Très ambitieux et optimiste pour l’avenir, le professeur Esambo a souligné que face aux défis à relever, l’imagination, l’inspiration, l’intuition et la créativité constituent autant de pistes à exploiter pour changer l’image de la Faculté. À cela s’ajoute la volonté d’agir.

Pour rappel, la Faculté de droit de l’UNIKIN a été créée en 1958. J-L Esambo Kangashe est le 19è professeur à occuper le poste de doyen dans cette Faculté. Il a été élu le 11 septembre 2020 par ses collègues professeurs de droit.

Le Potentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi