Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Broos zappe les Léopards, la FECOFA poursuit les consultations

La seule et unique candidature restée dans le tiroir de la FECOFA, c’est celle du Français Sébastien Migné.

Partager :

SKE__cbus_5057210605Leopards-RDC-vs-CI_mGlis

La FECOFA avait déjà porté son choix sur le Belge Hugos Broos. Ce dernier a malheureusement opté pour les Bafana Bafana d’Afrique du Sud à quelques minutes de son annonce à la presse congolaise. Aujourd’hui, malgré  la candidature unique de Sébastien Migné, la FECOFA poursuit les consultations dans le cadre du choix d’un nouveau sélectionneur des Léopards.

À quelques heures de l’annonce du nom de Hugos Broos comme nouveau sélectionneur des Léopards de la RDC, la FECOFA a été surprise d’apprendre sa nomination dans la sélection des Bafana Bafana d’Afrique du Sud, le mardi 5 mai 2021. Un mauvais tour que vient de jouer le technicien belge à la FECOFA. Avec deux candidatures restantes pour ce poste, le comité de Constant Omari Selemani avait déjà jeté son dévolu sur le Belge Hugos Broos au détriment de Sébastien Migné pour succéder à Christian N’sengi Biembe.

La Fédération congolaise de football association (FECOFA) confirme que les deux dernières réunions urgentes successives consistaient bien évidemment à traiter les prétentions salariales du technicien belge. Des réunions auxquelles ont pris part qui Shabani Nonda, ancien capitaine des Léopards, et  deux autres anciens internationaux congolais.

« La FECOFA informe l’opinion sportive qu’elle s’est réunie deux jours de suite en comité Exécutif élargi à la Direction Technique Nationale et aux anciens Léopards, pour statuer sur le choix de nouveau sélectionneur des Léopards seniors A devant conduire l’équipe nationale de la RDC aux prochaines échéances, notamment, les éliminatoires de la Coupe du monde « Qatar 2022 ». Au cours de ces deux réunions successives, elle avait jeté son dévolu sur le technicien belge Hugo Broos et avait aussi entamé les discussions sur ses prétentions salariales », peut-on lire dans un communiqué sanctionnant ces réunions. Et de poursuivre : « Fort malheureusement, ce dernier a décidé de s’engager avec une fédération sœur empêchant conséquemment la poursuite des discussions ».

La seule et unique candidature restée dans le tiroir de la FECOFA, c’est celle du Français Sébastien Migné. Visiblement, l’instance n’est pas totalement flattée par le profil que présente le vétéran français pour occuper ce poste. La FECOFA cherche un profil qui sera beaucoup plus intéressant que celui présenté par le Français qui, depuis le début des discussions, attend impatiemment la dernière décision de l’instance du football congolais.

Dans la foulée, la FECOFA annonce la poursuite des consultations pour s’attirer des nouvelles candidatures. Une décision prise en concertation avec les anciens Léopards conviés aux deux dernières réunions d’urgence. Avec le report officiel des éliminatoires du mondial pour l’Afrique en septembre, la FECOFA aura beaucoup plus du temps pour se trouver un sélectionneur national à la hauteur de ses ambitions.

Armel Langanda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi