Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

À l’honneur l’expertise nationale

Les rares Congolais qui ont suivi le séminaire retiennent que, dans l’ensemble, son organisation a été un succès.

Partager :

Il a vécu, le séminaire d’immersion des membres du gouvernement dans la gestion pratique et efficiente des affaires publiques. Dès cet instant, les ministres Warriors n’auront plus d’excuses, dans l’exécution du Programme gouvernemental 2021-2023, pour se tromper de cibles ou d’objectifs. La voie donnant aux résultats est toute balisée. Tout ce qu’il leur faudra, c’est le budget, c.-à-d. le nerf de la guerre.

Les rares Congolais qui ont suivi le séminaire retiennent que, dans l’ensemble, son organisation a été un succès. Mais un détail semble leur avoir échappé. Le Potentiel revient là-dessus. Il s’agit de la qualité des animateurs.

Soucieuse de sa souveraineté, la République n’est pas allée recruter des experts en Europe, aux États-Unis ou en Afrique. Elle a, de manière consciente et responsable, fait appel à ses dignes fils. Pas des théoriciens experts en verbiage, dépourvus d’une expérience professionnelle avérée.

C’est tout à fait à l’honneur de l’expertise nationale que la République ait associé, pour cette grand’messe, des compatriotes pétris de savoir, de savoir-être et de savoir-faire. Le panel nous a donné à admirer des Congolais cumulant une longue et riche expertise multiforme dans la gestion de l’État congolais.

Citons, à titre d’exemple, le Pr Mabi Mulumba (PM honoraire, président honoraire de la Cour des comptes), le Pr Eugène Banyaku (ancien de la Cour constitutionnelle), Édouard Mokolo wa Mpombo (ministre honoraire des AE), Bertin Kanunu (SG honoraire AE), J.A. Ekumbaki (SG du gouvernement), J.L.Kayembe (DG Banque centrale), Pr Bruno Mukendi (spécialiste en Management du développement), R. Pungwe (avocat général près la Cour de cassation), etc.

La liste n’est pas exhaustive. L’essentiel est que l’échantillon ici représenté prouve que l’expertise locale existe. Pour l’avenir, seule la réforme de l’université actuelle pourrait créer des experts de demain.

Le Potentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi