Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Céni : le ras le bol

Partager :

SKE__cbus_4024211108CHEFSDESCONFESSIONSRELIGIEUX_mGlis

Article 1er de la Constitution du 20 janvier 2011 : «La RD Congo est, dans ses frontières du 30 juin 1960, un État de droit, indépendant, souverain, uni et indivisible, social, démocratique et laïc».

Article 211 : Il est institué une Céni dotée de la personnalité juridique. (…) Elle assure la régularité du processus électoral et référendaire. Une loi organique fixe l’organisation et le fonctionnement de la Céni.

Plus claire, la Constitution ne dit nulle part que les confessions religieuses vont régenter la vie publique en RD Congo. Autrement, nous vivrions notre Iran, un État théocratique par excellence.

L’intrusion du religieux dans le champ hautement politique qu’est la gestion des processus électoraux est ouverte, non par la Constitution – relire l’article 211 – mais bien par «une loi organique». Une loi modifiable à tout moment, selon les besoins de la population.

Cette introduction résume le ras le bol des Congolais face à la compétition malsaine des «confessions religieuses» pour l’occupation de la présidence de la Céni. En 2020, elles n’avaient pas trouvé un consensus autour du candidat en lice. Elles nous servent le même plat en 2021 avec, sans surprise, les honteuses accusations de corruption portées contre F.A. Tshisekedi. Hier, c’était contre J. Kabila.

En un mot, les chefs religieux, citoyens à part entière, sont électeurs comme les fidèles laïcs. Dans l’urne, le cardinal, l’évêque ou l’archbishop glissera le bulletin indiquant son intime choix … politique. Il élira un Congolais fait de chair et de sang. Mais pas un ange du ciel.

Donc, le problème de proximité politique ou tribale d’un candidat président de la Céni est inapproprié. Les religieux ne peuvent pas s’appuyer indéfiniment sur une «loi organique» pour empêcher un «État laïc» de fonctionner. D’où, face à l’irréfragable blocage, le Parlement devrait revisiter la loi organique dans l’intérêt de tous les citoyens. Laïcs et religieux.

Le Potentiel

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi