Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Le ministère des Affaires sociales et la Croix-Rouge déterminés à réduire le taux des vulnérables en RDC

Partager :

SKE__cbus_2644222401AFSOC_mGlis

La réduction de taux des vulnérables en République démocratique du Congo (RDC) a été au centre des échanges entre le ministre des Affaires sociales, Actions humanitaires et Solidarité nationale, Modeste Mutinga et le président national de la Croix-Rouge/RDC, Grégoire Mateso. C’était au cours d’une séance de travail entre les deux personnalités, lundi 24 janvier 2022 dans la salle de réunion du ministère des Affaires sociales, Actions humanitaires et Solidarité nationale située dans la commune de la Gombe.

En effet, Modeste Mutinga et son interlocuteur se sont mis d’accord pour voir dans la même direction. Question de lutter contre la pauvreté en milieu des vulnérables.

Les deux personnalités ont planché sur la possibilité de conjuguer les efforts non seulement pour lutter contre la pauvreté mais aussi pour mettre sur pied une stratégie commune dans l’optique de mieux prendre en charge les vulnérables.

Déterminée à trouver des solutions idoines aux problèmes récurrents qui tracassent les vulnérables en RDC, la Croix-Rouge/RDC se veut partenaire de premier choix du ministère des Affaires sociales, Actions humanitaires et Solidarité nationale, pour résoudre, tant soit peu, les différents problèmes sociaux qui ruinent certains vulnérables sur l’ensemble du territoire national. Conduite par son président national, Grégoire Mateso, la délégation de la Croix-Rouge/RDC avait des mots justes pour inviter le ministre Modeste Mutinga à s’impliquer résolument dans l’implémentation d’un bon nombre de leurs projets en chantier.

Pour Grégoire Mateso, les échanges de sa délégation avec le ministre Modeste Mutinga ont tourné aussi autour de la mise sur pied des stratégies idoines pour une prise en  charge holistique des vulnérables congolais.

Faisant partie intégrante des tutelles de la Croix-Rouge, le ministère des Affaires sociales a un rôle catalyseur et prépondérant à jouer pour l’encadrement des vulnérables, a indiqué le président de la Croix-Rouge. Très satisfait des échanges avec le ministre des Affaires sociale, Grégoire Mateso a insisté sur le fait que son organisation puisse poursuivre des échanges avec le ministère des Affaires sociales pour la mise en commun des idées dans l’optique de mieux prendre en charge des vulnérables.

Sur ce point précis, le président de la Croix-Rouge/RDC s’est dit impressionné par la réceptivité  du ministre Modeste Mutinga qui est très sensible aux questions des vulnérables.

Pour Grégoire Mateso, c’est l’un des rares ministres de la RDC qui maitrise son secteur et qui propose des idées claires et nettes pour l’atteinte des résultats escomptés.

Très calme, le ministre des Affaires sociales a écouté religieusement ses interlocuteurs et leur a promis de poursuivre des échanges pour que la RDC puisse lutter efficacement contre la pauvreté en milieu des vulnérables.

Le ministre Modeste a rassuré que son ministère est rangé derrière la vison mieux le crédo du président de la République, à savoir « Le peuple d’abord ». Question de redonner du sourire à tous les compatriotes, vulnérables, habitant sur l’ensemble du territoire nationale.

Raymond Luneko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi