Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Au « Sommet des Etats du Compact for Arica » : Félix Tshisekedi, invité de marque de la Chancelière Angela Merkel à Berlin

À en croire Lars Gerrit Leyman, ce Sommet est une initiative de l’Allemagne, adoptée en 2017, du temps où ce pays présidait encore le groupe de G20.

Partager :

SKE__cbus_2244212907TSHISEKEDIINVITEPARMERKEL_mGlis

La rencontre du chef de l’Etat congolais, Félix-Antoine Tshisekedi, avec la Chancelière Angela Merkel est une occasion, pour le président de l’Union africaine, de prendre langue avec des responsables africains et des investisseurs étrangers, afin de leur présenter les possibilités d’investir en RDC.

Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reçu du chargé des missions adjoint de l’ambassade de la République Fédérale d’Allemagne en République démocratique du Congo, Lars Gerrit Leyman, le mercredi 28 juillet, à la Cité de l’Union africaine, l’invitation lui adressée par la Chancelière Angela Merkel pour prendre part, en sa qualité de président de l’Union africaine, au « Sommet des Etats du Compact for Arica » qui se tiendra, à Berlin, le 27 août prochain.

Selon la cellule de communication du chef de l’Etat, il s’agit du Sommet économique Allemagne-Afrique, qui est à sa quatrième édition après celles d’Accra (2019), de Nairobi (2017) et de Berlin (2015). Cette activité vise à créer des plateformes censées réunir les investisseurs privés allemands et africains autour des projets porteurs.

À en croire Lars Gerrit Leyman, ce Sommet est une initiative de l’Allemagne, adoptée en 2017, du temps où ce pays présidait encore le groupe de G20.  La rencontre président Tshisekedi- Chancelière Angela Merkel est une occasion, pour le président de l’Union africaine, de prendre langue avec des responsables africains et des investisseurs étrangers, afin de leur présenter les possibilités d’investir en RDC.

Le contact avec les hautes personnalités allemandes et leurs opérateurs économiques, à travers le « Sommet des Etats du Compact for Arica » boostera sans nul doute, informe-t-on, la promesse du chef de l’État de faire de la République démocratique du Congo, l’Allemagne d’Afrique. Dans le cadre de la coopération au développement, l’Allemagne soutient la gestion de la pandémie de coronavirus en RDC, avec environ 6,5 millions d’euros, tandis que ses projets de coopération avec le pays ont un volume total de plus de 400 millions d’euros.

LP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi