Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Pari réussi : les mines en RDC ne sont plus répulsives pour le Tourisme

C'est une entame réussie en RDC. La première édition de la Semaine congolaise du tourisme (SCT) insuffle une nouvelle culture.

Partager :

SKE__cbus_1606211410IMG-WA_mGlis

C’est une entame réussie en RDC. La première édition de la Semaine congolaise du tourisme (SCT) insuffle une nouvelle culture. C’est que les mines ne seront plus répulsives pour le tourisme. C’est dire que Mine et Tourisme feront désormais bon ménage, le ministre du Tourisme l’a souligné avant d’exprimer son satisfecit sur l’intérêt touristique suscité par la volonté des autorités nationales et provinciales du Lualaba à l’occasion de la Semaine congolaises du Tourisme.

Cet intérêt est ainsi conforté par le nouveau narratif sur la RDC, celui de parler de tout ce que le pays dispose. C’est ainsi qu’en marge de la clôture des assises dans le site touristique Katebi Beach, le ton de la renaissance du tourisme dans le Lualaba a été donné. La ministre d’Etat en charge de la Justice, Rose Mutombo Kiese, accompagnée des ministres du Tourisme Modero Nsimba, de la Communication et des Médias Patrick Muyaya, des élus nationaux et provinciaux ainsi que certains chefs de corps, tous sous l’hospitalité de la gouverneure du Lualaba, Fifi Masuka, ont visité, mercredi 13 octobre, les principaux points de la ville de Kolwezi, avant de braver l’air poussiéreux sur le trajet de 25 km à partir de la poste à Kolwezi jusqu’à la mine de Kamoa-Copper et Kakula.

Le projet Kamoa Copper est la plus grande découverte de cuivre à haute teneur non développée au monde.
Sur le site, les officiels-touristes ont tous été impressionnés. La Minetat en charge de la Justice l’a dit à haute voix, après que lui ont été présentés, en vidéo-projection, le site et les différents projets.
« Nous serons plus rassurés sur le terrain pour voir le travail effectif et la prise en charge des communautés. Car, nous devons tisser des partenariats gagnant-gagnant pour le développement de la RDC », a fait savoir la ministre d’Etat en charge de la Justice. Des assurances qu’elle a finalement obtenues en visitant respectivement les projets sociaux, notamment le projet de couture communautaire, la formation à l’entrepreneuriat, etc., réalisés par Kamoa avant de se faire une idée de l’exploration, les mines et la commercialisation au cœur de l’usine de Kamoa et de Kakula.

Exprimant son satisfecit sur l’intérêt touristique suscité par la volonté des autorités nationales et provinciales du Lualaba à l’occasion de la Semaine congolaises du Tourisme, le ministre du Torisme Modero Nsimba a, pour sa part, circonscrit, la ronde effectuée. Il s’est exprimé en ces termes : « Nous travaillons sur l’inclusivité de l’économie touristique. Lualaba, source du fleuve du Congo, Lualaba, capitale du cobalt, c’est une façon de démonter qu’autant nous sommes fréquentables pour nos minerais, autant nous avons le potentiel pour le tourisme professionnel… ».

Dans la foulée, le Lualaba qui a réussi à organiser cette première édition de la Semaine congolaise du tourisme se veut une province exemplaire. C’est ainsi qu’un travail est en cours pour un mémorandum d’entente entre la régie financière de la province et le ministère du Tourisme sur le prélèvement de la redevance touristique, le temps que l’ONT s’installe convenablement dans le Lualaba, a fait savoir le ministre Modero Nsimba.

Pitshou Mulumba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi