Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

À vos caméras !

Tout «bon» citoyen doit utiliser cette arme «secrète» pour dénoncer, avec preuves et éloquence, les inciviques ministres, gouverneurs, DG, généraux, policiers, soldats, enseignants, fonctionnaires…

Partager :

à vos caméras le potentiel rdc

Comment détourner le dernier carré des agents publics inciviques de leurs pratiques maffieuses de détournement des deniers publics ou de racket ? Comment leur apprendre que, à partir du procès Kamerhe, ceux qui feignent de se plaindre de la modicité de leur salaire ou solde, ont tout le loisir de se démettre, au lieu de subir l’humiliation à travers un procès public et la prison ?

La récente actualité internationale m’a inspiré. En particulier, la mort de George Floyd, jeune africain américain tué par un policier blanc. Non préméditée, la tragédie a eu un retentissement planétaire et des répercussions inimaginables. Un mouvement de protestation, Black lives matter, a vu le jour et, je pense, survivra à l’émotion d’un jour.

Au nom de G. Floyd, des monuments historiques sont désacralisés, ici et là. Et des marches organisées dans de nombreuses capitales occidentales. La nouvelle religion, universaliste, a pour nom le Réveil des Consciences contre le racisme et la colonisation. Bref, un culte inattendu.

Qu’est-ce qui, d’après vous, a déclenché cette hystérie collective intercontinentale ? À mon avis, ce n’est pas la violence du geste policier, mais plutôt la cruauté de l’image capturée et amplifiée par la caméra. Quelle puissance !

Alors, dans le combat authentique de Fatshi contre les antivaleurs, chaque Congolais et chaque Congolaise se doivent d’utiliser leur téléphone-caméra. C’est une arme fatale, qui défie l’omerta de la maffia ainsi que ses solidarités corporatistes.

Tout «bon» citoyen doit utiliser cette arme «secrète» pour dénoncer, avec preuves et éloquence, les inciviques ministres, gouverneurs, DG, généraux, policiers, soldats, enseignants, fonctionnaires … qui jubilent pendant qu’ils accaparent le Bien commun et nous pourrissent la vie. Car, en RD Congo aussi, «Congolese lives matter». (2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi