Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

RDC-Éducation : Mutinga satisfait des résultats du projet Making Waves

Le ministre des Affaires Sociales, Actions humanitaires et Solidarité nationale a présidé, mercredi 30 mars 2022, la cérémonie solennelle marquant la clôture du projet Making Waves, en présence de plusieurs personnalités politico-administratives, dont Mme la ministre provinciale des Affaires Sociales de la ville province de Kinshasa, le Secrétaire général aux Affaires Sociales et le Représentant Pays de l’Ong Internationale War Child Canada. Dans son mot de circonstance, Modeste Mutinga est largement revenu sur les grandes réalisations entreprises par ledit projet durant toute sa phase de mise en œuvre, à savoir l’élaboration de 4 plans maitres des niveaux 1,2,3 et 4 du programme national de rattrapage scolaire du niveau primaire et du programme national du niveau de l’enseignement de base ; l’élaboration de 4 guides de l’éducateur des niveaux 1,2,3 et 4 ainsi que la scolarisation de 7500 apprenants durant 3 ans d’implémentation du Projet.

Partager :

Modeste Mutinga

Faisant du sous-secteur de l’éducation non formelle son cheval de bataille, le ministre des Affaires sociales ne cesse de remercier puis d’encourager tous les partenaires techniques et financiers qui se battent ensemble avec le gouvernement congolais pour la scolarisation des enfants, jeunes et vieux analphabètes.
Un des partenaires qui sort du lot est sans nul l’Organisation canadienne War Child Canada qui a financé un projet ambitieux. Modeste Mutinga s’est dit honoré par cette marque de confiance de cette ONG canadienne au gouvernement par le truchement du ministère des Affaires sociales.

Pour Modeste Mutinga,  ce projet a produit plusieurs résultats escomptés, parmi lesquelsla publication d’un rapport d’enquête diligentée par War Child Canada qui a révélé que plus de 515.743 dont 259.419 filles ont suivi l’enseignement à distance à travers les émissions diffusées dans les Villes de Kinshasa, Bukavu, Uvira, Bunia, Lubumbashi, Goma et Kalemie ; la mise en place de 40 membres des comités dédiés dont 20 à Kinshasa et 20 au Sud-Kivu pour assurer le suivi- évaluation de la mise en œuvre du projet ;l’organisation de 25 ateliers de renforcement des capacités des directeurs de centres, des éducateurs assistants et des membres du comité dédié sur diverses thématiques liées au projet à Kinshasa et au Sud-Kivu ; la réhabilitation de 10 centres dont 5 centres à Kinshasa, 5 centres au Sud-Kivu.

education non formelle mutinga

Les recommandations de Mutinga

Satisfait des prouesses réalisées par ce projet pendant sa première phase de mise en œuvre, Modeste Mutinga a fait plusieurs recommandations au regard de la quintessence dudit projet, notamment de poursuivre la mise en œuvre de la deuxième phase du projet ; d’étendre les activités relatives au projet dans d’autres provinces, d’appuyer le sous-secteur à la reproduction et à la dissémination du guide de l’éducateur ainsi qu’à la formation des éducateurs assistants sur l’utilisation optimale de ce guide.

education non formelle

Juste après son allocution, le patron des Affaires Sociales a procédé au baptême symbolique de quatre plans maitres des niveaux 1,2,3 et 4 du Programme national de rattrapage scolaire du niveau primaire et du programme national du niveau 4 de l’enseignement de base.

Il sied de noter qu’avant d’aller présider la cérémonie de clôture du projet Making Waves, Modeste Mutinga avait pris part à la manifestation marquant la journée internationale des prestataires sociaux. Sur place, le ministre des Affaires Sociales avait rassuré tous les éducateurs sociaux qu’il se battrait pour la régularisation de leur situation salariale ainsi que leur prise en charge holistique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi