Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Kinshasa : « Le camp Kokolo n’a jamais fait l’objet de vente » [Communiqué]

Partager :

camp kokolo

Rien n’est vrai sur la prétendue vente du Camp militaire Lieutenant-Colonel Kokolo, l’une des plus grandes casernes de la ville de Kinshasa s’étalant actuellement sur deux communes, à savoir : Bandalungwa et Gombe.

Des allégations mensongères distillées en ce sens par des personnes mal intentionnées sont de nature à créer la confusion et la désinformation. Et comme il fallait s’y attendre, le ministère de l’Aménagement du territoire a vite donné de la voix pour rétablir la vérité et rassurer l’opinion nationale, en général, et kinoise, en particulier.

À travers une mise au point signée par la cellule de communication du ministère de l’Aménagement du territoire, l’on note plutôt l’engagement du gouvernement de la République dans l’amélioration des conditions de vie des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et de la police nationale congolaise (PNC). Ce qui implique, notamment, la construction des nouvelles et meilleures casernes militaires. C’est dans ce cadre que l’exécutif national a donné son quitus pour les études de faisabilité du projet de relocalisation des camps militaires. Il s’agit d’une initiative qui cible dans une première phase le camp Lieutenant-Colonel Kokolo et le camp Lufungula dans la capitale Kinshasa ainsi que le camp Katindo à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

Ci-dessous la mise au point du ministère de l’Aménagement du territoire.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi