Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Révision de la loi électorale : Le G13 propose au bureau Mboso la méthodologique de travail

Partager :

20220420 105853

Le Groupe de 13 personnalités politiques et sociales (G13) a été reçu en audience, mardi 19 avril 2022, par le speaker de la Chambre basse du Parlement pour des échanges autour de la réforme de la loi électorale.

Initiateur de la proposition de loi portant révision de la loi électorale dont l’examen et le débat commencent, en principe ce mercredi 20 avril à l’Assemblée nationale, le G13 est venu proposer au bureau Mboso les lunettes de lecture de ce texte de loi majeur pour la préparation des élections en RDC.

Au sortir de l’entrevue, le professeur Daniel Mukoko Samba s’est exprimé en ces termes : « On est là pour discuter avec le bureau de la proposition portant révision de loi électorale initiée par le G13, laquelle a été présentée à l’Assemblée nationale, il y a quelques jours et dont le débat va démarrer le jour qui suit. Le G13 a voulu rencontrer le bureau de l’Assemblée nationale pour apporter son soutien sur la méthodologie la plus appropriée pour le débat et l’examen de cette proposition de loi qui est un texte majeur pour la préparation des élections en RDC ».

La proposition de loi déposée par le G13 est le produit d’un large consensus. On se souvient que le G13 avait pris le bâton de pèlerin, et rencontré toutes les couches sociales, tous les acteurs, regroupements politiques qui avaient bien voulu discuter avec ce groupe.

« C’est le point convergent de ces discussions qui se trouvent dans cette proposition de loi. Mais aujourd’hui, c’est un débat parlementaire, c’est au sein de l’Assemblée nationale que ce débat va avoir lieu. Et bien sûr, la loi électorale est une loi d’arbitrage, qui fixe les grandes règles du choix des animateurs des institutions politiques. Ce choix qui requière un plus large consensus », a précisé par ailleurs Daniel Mukoko Samba.

C’est dans ce sens que le G13 salue la position prise par le président de l’Assemblée nationale qui, jeudi dernier lors de la présentation de cette proposition de loi, a défini la méthodologie à adopter permettant d’avoir un débat apaisé et éclairé ; lequel permettra au Congolais qui va suivre ce débat de comprendre les grandes innovations proposées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi