Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Le Sénat adopte la proposition de loi portant protection des peuples autochtones pygmées

Bientôt les peuples autochtones pygmées seront protégés par une loi. Lors de la séance de leur plénière d’hier mardi 10 mai, les sénateurs ont adopté le rapport de la commission socioculturelle de la Chambre haute du parlement sur la proposition de cette loi.

Partager :

senat pleniere 2

C’est fait. Le rapport de la commission socioculturelle du sénat sur la proposition de loi portant protection et promotion des droits des peuples autochtones pygmées a été adopté, le mardi 10 mai, par les sénateurs au cours d’une plénière sous la houlette du speaker de la Chambre haute du parlement Modeste Bahati Lukwebo. Cela, après un débat houleux.
En effet, les sénateurs ont soulevé au, cours de ce débat général, plusieurs inquiétudes quant à la base juridique de ce texte. Pour les uns, ce texte offrirait un statut spécial aux peuples autochtones pygmées au détriment des autres peuples en leur accordant plusieurs avantages. Certains sénateurs sont allés plus loin en le taxant de discriminatoire et stigmatisant des allégations qui ont été balayées par les membres de la Commission socioculturelle.

Votée par l’Assemblée nationale de la deuxième législature de la troisième république en 2015, cette loi permet de doter la République démocratique du Congo d’un cadre juridique adapté pour déterminer les principes fondamentaux et la promotion des pygmées entant que groupe autochtone vulnérable.

Une fois promulguée par le chef de l’Etat, elle garantira particulièrement aux pygmées les facilités d’accès à la justice et aux services sociaux de base, à la plénitude de la jouissance des terres et des ressources renfermées dans leurs milieux de vie respectifs.
Il convient de noter qu’une forte délégation de membres de la communauté des peuples autochtones pygmées a participé à la plénière de ce mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi