Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Jonas Kasimba : « La haine tribale freine le développement du pays »

Des voix s’élèvent pour appeler les Congolais à bannir la haine tribale et les violences pour éviter de jouer le jeu de l’ennemi qui déstabilise l’Est de la RDC. La dernière en date est celle de politologue de formation, originaire de la province du Nord-Kivu, Jonas Kasimba.

Partager :

ss

Dans un entretien à bâtons rompus avec LePotentiel.cd, Il a appelé les populations de la République démocratique du Congo à une cohabitation pacifique entre ethnies, socle de développement du pays.

Il a fait cet appel à la suite des tensions qui montent d’un cran entre communautés où l’on observe des attaques ciblées d’une certaine catégorie de personnes appartenant à certaines ethnies vivant en RDC, particulièrement dans l’Est du pays.

« La rébellion du M23 ne peut pas ramener la stigmatisation entre communautés et ethnies au Nord-Kivu où il fait beau vivre. Nous devrons prêcher le vivre ensemble telle est la vision du chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi », a indiqué Jonas Kasimba.

À lui d’ajouter que « personne n’a choisi d’appartenir dans telle ou telle autre communauté. C’est la volonté de Dieu. D’où le vivre ensemble est à prôner ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi