Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Paix et éduction en RDC : L’UCC promeut l’apport des universités à la construction du nouvel humanisme

Partager :

SKE__cbus_3443220901SANTEDIUCC_mGlis

Soucieuse d’être le centre du rayonnement de grandes innovations de la pensée, des paradigmes mobilisateurs pour la construction, l’émergence et le développement durable en République démocratique du Congo, l’Université Catholique du Congo ne tarie point en imagination.

En effet, c’est dans ce contexte qu’en marge des activités qui marquent la célébration de ses soixante-cinq ans de service à la communauté, soit son jubilé de palissandre, l’abbé-recteur de cet Alma Mater, Léonard Santedi a annoncé l’organisation d’un colloque international pour « réfléchir sur l’apport des universités dans la construction de la paix en RDC et ailleurs ».

Cette rencontre de haute facture intellectuelle aura lieu du 26 au 29 avril 2022 sous le thème « Education et construction de la paix dans le monde d’aujourd’hui. Défis et perspectives ».

Le recteur de l’UCC, abbé Santedi l’a annoncé au cours de la conférence de presse de lancement d’activités organisée, le vendredi 7 janvier 2022 au campus de l’UCC/Limete.

Il a, entre autres, justifié la tenue de cette importante activité au cours de cette célébration qui se veut mémorial par le fait que le monde est actuellement confronté à une montée de la violence sous plusieurs formes.

« La RDC et d’autres nations croupissent sous les effets de diverses retombées de ce fléau. La recherche et la construction d’une paix durable devraient en priorité favoriser l’éducation et la formation pour restaurer les valeurs d’un nouvel humanise », a-t-il fait comprendre.

Ce colloque va s’articuler autour de quatre grands angles à savoir : « Religion, culture, science et innovation ; Juridico-politique ou géopolitique ; Socio-économique et financier ; Géostratégique, défense et communication ».

Il sied de noter que ce colloque s’inscrit dans le cadre de l’axe scientifique qui définit aux côtés de ceux de la culture et du mémorial la définition de cette célébration dont la clôture interviendra en marge de la fin de l’année académique 2021-2022 lancée depuis le mois de décembre 2021 à l’Université Catholique du Congo (UCC) sous le signe de l’« Innovation et primat de l’éthique ».

Cependant, pour l’axe culturel, l’UCC prévoit d’organiser quatre formes d’activités. Deux événements sportifs, un spectacle de théâtre classique, un concert classique et moderne ainsi que des activités de culture générale. Tandis que dans l’axe mémorial, l’UCC entend poser des gestes qui marqueront l’avenir de l’institution. Cet axe a deux parties, à savoir celle matérielle ainsi que celle immatérielle.

Pour rappel, l’UCC a été créée depuis 1957 par la Congrégation des séminaires et instituts catholique à partir de la faculté de Théologie au sein de l’Université Lovanium. Elle est une institution de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) dont la devise est « Lumen super flumen » (NDLR : La lumière sur le fleuve.

Cet établissement de l’Enseignement supérieur et universitaire a pour leitmotiv « la formation de qualité-compétence et innovation » avec comme défis permanents, la formation de l’élite congolaise au service de la nation, de l’Eglise et de la société.

Joyce Kalala  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi