Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

1,6 milliard de dollars [Édito]

1,6 milliard de dollars pour développer les 145 territoires de la République ! On croit rêver. Car pareil programme n’a jamais été esquissé depuis que le pays est indépendant.

Partager :

image 813b24a0 ca1a 4966 8cc3 c8642e290e0720220321 134608

1,6 milliard de dollars pour développer les 145 territoires de la République ! On croit rêver. Car pareil programme n’a jamais été esquissé depuis que le pays est indépendant. En outre, annoncer que chaque territoire, pour raison d’équité, recevrait 10 millions de dollars, ne fait que renforcer le scepticisme. C’est du jamais entendu.

Et pourtant, c’est l’engagement pris solennellement, le week-end dernier, par le président de la République et le chef du gouvernement devant 750 députés provinciaux invités pour en être témoins et, à leur retour, rendre compte à leurs électeurs.

Mais, peut-on faire confiance aux députés provinciaux, alors qu’ils brillent par la déstabilisation permanente des institutions provinciales ou la réclamation de leurs émoluments impayés depuis des mois ? Curieusement, c’est à eux que Kinshasa a fait appel pour information, sensibilisation et appropriation du Programme PDL-145T. Suscitant le ressentiment des députés nationaux et la malveillance de la société civile, qui souhaiterait être associée à la gestion des fonds.

Aussitôt clôturé le séminaire de sensibilisation, les députés provinciaux doivent se sentir davantage responsabilisés. D’autant plus qu’ils auront pour mission de veiller à ce que les fonds programmés par Kinshasa et ses partenaires servent exclusivement les projets ciblés.

D’ailleurs, ces projets prioritaires ont été rendus publics. Pour éviter les détournements et malversations, les députés provinciaux ont un double devoir : informer les populations de leurs territoires d’origine sur les détails du PDL-145 T. Et préserver la stabilité des institutions locales.

De cette façon, la société civile locale, les cadres politico-administratifs et les populations seront en mesure de suivre, étape par étape, l’exécution desdits projets. Tout devra se faire dans la transparence, la traçabilité et la redevabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi