Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Évaluation de l’état de siège en Ituri : Sama Lukonde pose ses valises à Bunia

Après avoir bouclé sa visite de travail de 48 heures dans la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, le premier des Warriors, Jean-Michel Sama Lukonde, a atterri, dans l'avant-midi du mercredi 13 avril, à Bunia, chef-lieu de la province de l'Ituri. Dans la capitale provinciale de l’Ituri, le Premier entend poursuivre sa mission de travail qui a pour objectif l'évaluation conjointe de l'état de siège dans les deux provinces, conformément aux recommandations de la commission Défense et Sécurité de l'Assemblée nationale.

Partager :

sama lukonde

Le chef du gouvernement a été accueilli au pied de l’avion, à l’aéroport national de Murongo, par le gouverneur militaire Johnny Luboya de NKashama et plusieurs autorités militaires et politico-administratives, les députés provinciaux ainsi que toutes les forces vives de la province.

Après des honneurs de la police et de l’armée, le Premier ministre s’est rendu au salon d’honneur de l’aéroport pour un entretien de bienvenue.

Au sortir de l’aéroport, une foule immense a pris d’assaut tous les abords de la voie pour accueillir le chef du gouvernement qui séjourne dans la ville de Bunia, pour la 2èmefois depuis sa prise de fonction, toujours à la quête d’une solution durable au retour de la paix et la sécurité dans cette province.

D’entrée de jeu, Sama Lukonde a entamé la première étape de sa mission à Bunia par la visite du stade Kindia, situé dans la commune de Niakasanza, construit selon les normes de la Fifa par les entreprises Sinohydro et remis récemment à l’autorité provinciale.

Accompagné du ministre des Sports et Loisirs, Serge Nkonde, Jean-Michel Sama Lukonde a inspecté les vestiaires de ce stade, y compris le terrain couvert de pelouse synthétique et toutes les installations du stade, dont les travaux sont exécutés à 97%. C’est pour ainsi dire que le développement nécessite aussi l’amélioration des infrastructures.

Etant donné que sa mission principale est l’évaluation de l’état de siège dans cette province martyre, le chef du gouvernement a par la même occasion, présidé une réunion du conseil de sécurité élargi aux membres du gouvernement concernés par l’état de siège  notamment, le VPM de l’Intérieur, les ministres d’Etat à la Justice et au Budget, les ministres de la Défense, de la Communication et des Médias, de l’ESU, de l’Industrie, ainsi que les élus du peuple membres de la commission Défense et  Sécurité de l’Assemblée nationale et du Sénat.

Comme à Goma, au Nord-Kivu, le chef du gouvernement est à la tête d’une forte délégation gouvernementale et parlementaire, du chef d’état-major des Forces armées de la RDC (FARDC), ainsi que du commissaire général de la Police nationale congolaise (PNC), pour une mission d’évaluation de l’état de siège décrété par le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi depuis mai 2021. Le ministre de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya en rend compte en ces termes :

« Nous sommes sur place pour évaluer l’état de siège et qu’à la fin de mission, nous puissions recueillir tous les éléments qui vont permettre d’éclairer sur la suite qu’il faut réserver à l’état de siège », a laissé entendre le porte-parole du gouvernement.

Signalons que c’est pour la deuxième fois que chef de l’exécutif national visite les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri depuis l’instauration de l’état de siège. La première visite date du mois d’août de l’année 2022, qui s’inscrivait toujours dans l’évaluation de l’état de siège.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi