Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Le rapport d’audit des charges d’exploitation des sociétés pétrolières attendu d’ici à octobre 2022

L’Etat congolais à travers le ministère de l’Economie nationale veut mettre de l’ordre dans le secteur pétrolier. Dans cette optique, le Bureau central de coordination est chargé de recruter un cabinet d’audit international afin de faire toute la lumière sur les subventions des sociétés pétrolières.

Partager :

celestin twite ministre de l'economie nationale

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) attend le rapport d’audit des charges d’exploitation des sociétés pétrolières d’ici à octobre 2022. Le travail permettra au gouvernement de savoir si réellement les charges qui sont énumérées dans la structure de prix sont réellement celles qui doivent l’être. C’est ce qu’a indiqué le secrétaire général à l’Economie, Célestin Twite Nyembo, au cours d’un point de presse qu’il a animé, jeudi 9 juin 2022 en son cabinet de travail situé dans la commune de la Gombe.

« Depuis que le ministre Nicolas Kazadi est à l’Economie nationale, plusieurs réformes ont déjà été initiées. Il y a, notamment l’audit des charges d’exploitation des sociétés pétrolières. Les résultats de cet audit sont attendus d’ici à octobre 2022. Ce, pour savoir si les charges énumérées dans la structure des prix sont réellement ceux qui doivent l’être. Il a été mis en place un comité de supervision de cet audit. Et la charge de recruter un cabinet international au Bureau central de coordination (Bceco) qui en train de lancer pratiquement les appels d’offres afin de respecter la loi relative aux marchés publics », a déclaré célestin Twite.

Et d’ajouter : « S’il est établi que les charges qui proviendraient de cet audit sont inférieures aux charges de la structure des prix, cela permettrait au gouvernement d’avoir une marge de manœuvre dans la manière de manipuler cette structure des prix. Ça, c’est une piste ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi