Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Affaires sociales : Mutinga impose l’orthodoxie dans la gestion des fonds publics alloués aux ONG nationales

Le ministre des Affaires sociales, Actions humanitaires et Solidarité nationale a débuté, jeudi 18 août 2022, sa tournée d’inspection aux sièges des Organisations non gouvernementales nationales bénéficiaires des fonds publics pour leur fonctionnement et la matérialisation effective de leurs actions de terrain. Pour Modeste Mutinga, près de 230 ONG bénéficiaires des fonds publics doivent désormais justifier de façon concrète, la manière dont elles utilisent ces fonds mis à leur disposition par le Trésor public à travers son ministère. Dans le même ordre d’idées, il a déclaré que, parmi les 680 autres ONG qui n’ont pas encore bénéficié de l’appui public et qui implémentent des actions concrètes en faveur des vulnérables; quelques-unes seront soutenues dans le cadre de l’orthodoxie financière imposée par le président de la République à tous les responsables des institutions.

Partager :

m mutinga affaires sociales

Modeste Mutinga a débuté sa longue itinérance, qui prendra plusieurs mois, dans la commune de Ngaba, siège de l’Association pour la paix et le développement, les Amis de NGaba (ANGA). Le ministre des Affaires sociales, Actions humanitaires et Solidarité nationale s’est dit impressionné par l’accueil et le sérieux imposé sur place par les responsables de cette structure dans la gestion des fonds publics.

A travers cette tournée, il a souligné l’importance de gérer de façon rationnelle les fonds publics.

Pour lui, il est inadmissible de bénéficier de ces fonds sans pour autant que ces derniers puissent servir à l’intérêt général.

« Je commence ma tournée dans la commune de Ngaba, précisément à l’ONG ANGA, pour voir de mes propres yeux si et seulement si l’argent de l’Etat qu’on leur alloué sert réellement à quelque chose et j’en suis satisfait », a-t-il dit.

Occasion faisant le larron, le ministre des Affaires sociales a invité les membres de l’ONG ANGA à soutenir la vision du chef de l’Etat et surtout les efforts inlassables qu’il ne cesse de fournir pour le retour de la paix dans la partie Est de la République.

Soulagée et satisfaite par le message du ministre Modeste Mutinga, surtout par rapport à l’orthodoxie financière, l’assistance lui a promis tout son soutien dans cette démarche qui vise à prôner les valeurs et non les antivaleurs dans la gestion de la chose publique.

Plaidoyer des dirigeants d’ANGA 

Dans la foulée, le coordonnateur national de l’ONG ANGA, Jean-Marie Mboma, a saisi cette occasion solennelle pour informer au ministre des Affaires sociales que sa structure est active dans le secteur de la santé communautaire et de l’environnement. Cela, sans oublier la lutte contre la pauvreté en milieu rural et urbain, grâce à la mise en place d’une politique de formation en vue de l’autonomisation des personnes vulnérables.

Il a plaidé pour que des moyens financiers conséquents soient mis à leur disposition pour la prise en charge qualitative et holistique des orphelins.  

Pour lui, son organisation aide de façon permanente deux orphelinats situés dans la commune de Ngaba. Cerise sur le gâteau, les orphelins ont pris la parole pour inviter le ministre Modeste Mutinga à trouver de façon urgente des solutions aux problèmes qui les accablent.

Pour eux, ils manquent des logements décents, ils éprouvent des difficultés dans le paiement des frais scolaires au niveau secondaire et des humanités, ainsi que des objets classiques, surtout à la vielle de la rentrée  scolaire. Ces orphelins sollicitent l’achat des produits pharmaceutiques et des réactifs et aussi une alimentation saine, variée et équilibrée indispensable à la bonne croissance physique, psychique et intellectuelle.

Très sensible aux cris de détresse des orphelins, Modeste Mutinga a promis de mettre à la disposition des responsables de l’ONG ANGA des moyens conséquents pour soulager, tant soit peu, les orphelins que cette structure prend en charge.  Signalons par ailleurs que plusieurs temps forts ont dominé cette cérémonie marquant la visite du ministre des Affaires sociales au siège de l’ONG ANGA, à savoir les mots du bourgmestre de la commune de Ngaba, de Mme le ministre provinciale des Affaires sociales, la remise des brevets aux lauréats de la  formation sur l’entreprenariat, des saynètes et des danses traditionnelles pour agrémenter cette manifestation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi